Les bienfaits d’une bonne nutrition

Les bienfaits d’une bonne nutrition

Merci de vous être arrêtés sur cette page. Je suis Arnaud, un diététicien à la retraite qui passe maintenant une grande partie de son temps à lire et à faire des bons plats à ses petits-enfants. Je suis un grand féru de baseball avec notre équipe des Centurions et suis avec ferveur mon petit-fils Joseph et son équipe des Spiders d’Annecy.

Mes camarades m’ont laissé un peu de place sur ce site pour me permettre de vous parler de nutrition. Quand on est jeune et beaux/belles, on ne fait pas vraiment attention à ce que l’on mange, mais lorsqu’on vieillit et que l’on n’est plus aussi vigoureux qu’avant, il est bien de se poser la question de ce que l’on mange, et pivoter vers une nutrition différente, plus saine. C’est vrai qu’on a tendance à se laisser aller quand les années passent, on préfère les grands diners avec ses amis et on pense plus à se faire plaisir qu’à faire attention à sa ligne. Après tout, après toutes ces années, on en a bien le droit n’est-ce pas ?

Et pourtant, une bonne nutrition est très importante, à n’importe quel âge. Bien que je m’adresse aux retraités dans mon genre, car ce sont ceux qui viennent me réclamer conseils, je m’adresse à tous ceux qui souhaitent améliorer leur habitudes alimentaires, garder une forme saine, et commencer à penser diététique. Ne vous préoccupez pas des nombreux régimes miracles, ils n’en existent pas. Une bonne nutrition vous permettra de rester sain, mais cela sera à combiner avec une bonne dose d’exercices physiques. Mon cher Pierre vous en parle d’ailleurs sur une autre page de ce site.

Ma tâche va être de vous indiquer sans vous barber des aliments à privilégier, ceux à éviter, soit parce qu’ils ne nous apportent plus rien à notre âge, soit parce qu’ils ont des effets négatifs sur notre corps et nos organes. Bien entendu, il faut savoir profiter des choses et ne pas proscrire les petits plaisirs, mais ceux-là ne devront pas être abusés. Tout avec modération n’est-ce pas ?

 

Premièrement, parlons de l’ostéoporose

Soleil et vitamine D

En voici une maladie dont vous avez certainement entendu parler, il s’agit d’une diminution de la densité osseuse, qui apparait avec l’âge (dès 20 ans). Pour nous les hommes, cela sera vers les 70 ans (j’y suis presque), tandis que pour les femmes, ce sera après la ménopause. Il est donc important d’avoir une alimentation qui s’accorde à empêcher l’ostéoporose, notamment les produits laitiers. Mais attention, ne vous lancez-dans une consommation excessive de yoghourts ou de reblochon. Une telle consommation augmenterait le risque d’ostéoporose. Tentez de limiter votre consommation de produits laitiers à un par jour. Ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas en carence, si vous consommez suffisamment de vitamines D.

 

Favorisez les protéines

Corbeille remplie d'oeufs

Les protéines jouent un rôle vital dans le bien-être de notre corps. Elles vont nous permettre de construire nos muscles et nous apporte une bonne graisse nécessaire à la combustion de notre corps. Les besoins en protéines vont augmenter avec l’âge, alors ne lésinez pas dessus.

Cependant, il est important de faire la part entre les différents types de protéines. Vous avez d’un côté les protéines végétales, comme les légumineuses (lentilles, haricots, pois, …), les noix (noisettes, amandes, …), le quinoa, et les protéines animales, la viande qu’elle soit blanche ou rouge.

Vous pouvez consommer à foison des protéines végétales, elles sont très bonnes pour votre corps. Pensez simplement à varier ces protéines, à ne pas constamment manger la même chose.

Cependant, pour les protéines animales, il faut faire preuve de grande modération. En effet, une forte consommation de viande rouge est liée à une augmentation des risques de maladies cardiovasculaires, les risques de cancers ou de diabète de type  2. Les viandes blanches sont moins génératrices de ces augmentations de risques mais les protéines animales sont très salées, fortes en cholestérol et sont très caloriques.

Je vous recommande donc de réduire votre consommation de viande, notamment de viande rouge, pour privilégier les viandes blanches, ou les viandes maigres, et bien entendu, les protéines végétales. De même privilégiez les viandes bio, qui ne contiennent pas d’hormones de croissance, de produits chimiques et donc sont bien meilleures pour votre santé.

Je vous recommande une dose de viande, non plus tous les jours, à quelques fois par semaine, avec une belle salade à coté, et des légumes.

En ce qui concerne les œufs, ne vous inquiétez pas, ils sont très bon pour la santé et riches en protéines.

 

S’hydrater

Eau et besoins en hydratation

L’hydratation est très importante. Il n’est toutefois pas nécessaire de boire 5 litres d’eau par jour si vous n’avez pas d’activités physiques, ou n’êtes pas sous le soleil pendant une longue durée. Cela peut être même dangereux, et mener à l’intoxication. Buvez de l’eau dès que vous avez soif. Pour ceux qui pratiquent une activité sportive ou font de l’exercice ou de la musculation, buvez avant, pendant et après vos entraînements.

 

Se tenir à de vrais repas

Un repas équilibré pour garder la forme

Il peut être tentant de grignoter devant son poste de télévision, ou à l’apéritif, en réduisant sa consommation durant les heures de repas. Attention, ce sont des mauvais gestes qu’il ne faut pas prendre. Prenez un bon petit-déjeuner, qui vous mettra en forme pour la journée, à base de fruits, de protéines (des œufs au plat par exemple), de bons gras et des céréales complètes comme l’avoine ou le sarrasin. A l’heure du déjeuner, alternez entre protéines animales et végétales avec une assiette de légumes et un produit laitier. Le soir, des féculents ou une soupe feront très bien l’affaire. Si en effet, vous avez un petit creux hors des heures de repas, privilégiez les noix ou les fruits qui vous apporteront les bons nutriments.

 

Il va bien sûr de soi que la cigarette et l’alcool sont des facteurs très négatifs pour le bien-être de votre corps et je ne saurais que vous recommander d’arrêter. Si vous êtes une tête de mule comme mon épouse, réduisez alors le plus possible votre consommation, et de privilégier des substituts bien plus sains.

J’espère que ces petits conseils vous auront été utiles. N’hésitez pas à me poser toute question que vous pouvez avoir, et je ferais de mon mieux pour vous répondre. Je reviendrais d’ailleurs souvent alimenter cet encadré qui m’est consacré. Au plaisir de lire vos commentaires.

Arnaud.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *